expulsions au Havre

Mise à jour le 10 juillet 2016

DSCF1890Université du Havre après, 10 juillet 2016/
Bis repetita pour l’université du Havre. Le terrain de sport qui ne servait à rien a attiré à nouveau une des familles Roms du Havre qui cette fois y a construit une cabane. Vendredi 8 dernier, le terrain a de nouveau été traité pour un budget d’argent public à vocation universitaire à la hauteur d’au moins 30.000 euros. Rappelons que la dernière évacuation avait coûté à l’université 42.000 euros.
Les expulsés sont 11 personnes dont 9 mineurs de 2 à 16 ans.
Tous les enfants étaient scolarisés dans les écoles avoisinantes.
1 famille, 11 personnes dont 9 mineurs
IMGL8582Rue des peupliers après, 16 février 2016
Expulsion en catimini, le 16 février courant, de trois familles réfugiées au 32 rue des peupliers depuis les précédentes évacuations d’autres squats. Il s’agit de 22 personnes dont 14 mineurs de 2 à 16 ans. Tous les enfants étaient scolarisés dans les écoles avoisinantes.
3 familles, 22 personnes dont 14 mineurs 
IMGL9108 Stade des Cheminots, squat de Dumont-D’Urville après, 3 juillet 2015
Le sous-préfet du Havre aime les symboles. Dernière expulsion en date, celle de l’université du Havre la veille de la trève hivernale. Les mêmes familles sont donc expulsées ce matin des endroits qu’elles avaient trouvés, à savoir le stade des Cheminots et le squat de Dumont-D’Urville, le dernier jour de l’école. Les bâtiments du stade sont à l’heure actuelle rasés, la maison est condamnée.
8 familles, 55 personnes dont 42 mineurs.
Avril 2014 Suite aux entrevues avec le Collectif et les associations en automne, le sous-préfet Pierre Ory a tenu son engagement de temporiser, le temps de la trêve hivernale au sens de l’Abbé Pierre.
L’hiver est maintenant passé, les menaces redeviennent pressantes sur les deux derniers campements de la ville. On verra fin 2014 qu’il peut changer d’avis.
IMGL6768Squat de l’université, après,  31 octobre 2014
13 familles, 100 personnes dont 60 mineurs, la plupart scolarisés.
Expulsion classique à grand renfort de fourgons de police et à grands frais, 43.000 euros pour une université sans le sou…
IMGL1799Squat de l’Air Liquide, après, 7 juin 2014
3 familles, 14 personnes
Nouvelle méthode d’expulsion dite soft.
IMGL8634 Lipton, avant / après. 1er octobre 2013
1 famille, 10 personnes
Expulsion spectaculaire et médiatique.
IMGL5913 Campement Lapeyre, après, 25 septembre 2013
3 familles, 20 personnes
Expulsion violente, individus encagoulés, menaces, incendie volontaire des cabanes.
 IMGL1770Église Saint-Augustin, avant / après, 1er septembre 2013
Expulsion soft.
Les Roms préfèrent partir d’eux même la veille de la date fatidique pour ne pas perdre toute leur fortune, matériel de cuisine, habillement, matelas…
IMGL7772 Quartier de l’Eure, avant / après. 16 juillet 2013
Expulsion spectaculaire et médiatique.
Grand déballage de forces de l’ordre, recours aux médias, télévision. L’expulsion a eu lieu il y a 9 mois maintenant, c’était urgent.
Depuis rien a bougé sur le terrain.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Où l'application d'une justice mène à l'errance toute une communauté.

%d blogueurs aiment cette page :